Les bûches de bois 2017-06-07T14:44:23+00:00

LES BÛCHES DE BOIS

  • Origine de la bûche de bois : exploitation forestière de bois de faible valeur (houppiers, taillis, éclaircies,…)

 

  •   Conditionnement : stères (en 1 m), 50 cm, 33 cm, fendu ou non, sec ou frais

 

  • Contenu énergétique des bûches de bois  : 1,6-2 MWh/stère

Avantages des bûches de bois

  • Les bûches de bois sont généralement bon marché, surtout en zone rurale où il est facile de trouver un producteur.

 

  • Leur combustion dans un foyer combine charme et chaleur.

 

 

Inconvénients des bûches de bois

  • Ce combustible est très hétérogène (humidité, types d’essence, taux d’écorce). Il faut donc un minimum d’expérience pour juger de la qualité d’un approvisionnement.

 

  •  Espace de stockage nécessaire.

 

 

La bûche de bois a un pouvoir calorifique qui varie en fonction du type d’essence choisie.  Les bûches doivent être idéalement fendues en quatre pour optimiser la combustion.

 

Il est important d’utiliser du bois bûche, ni trop humide, ni trop sec car cela produit des émissions inutiles et diminue le rendement du bois.

La teneur idéale en eau est de 15 à 20% , pour arriver à un taux d’humidité optimale voici ce que nous vous conseillons de faire :

  • Entreposer les bûches dans un endroit protégé de la pluie et bien aéré entre 1 et 2 ans selon le type de bois et l’aération du lieu d’entreposage.
  • Empiler les bûches de bois de façon à ce que l’air puisse circuler à travers la pile de bois et qu’elles ne soient pas en contact direct avec le sol.

Si vous constatez que le bois est encore trop sec ou trop humide, il faut l’entreposer quelques semaines supplémentaires dans un endroit bien aéré.

 

 

CALCUL DU COÛT ÉNERGÉTIQUE DU BOIS BÛCHE

Le coût énergétique du bois bûche peut se calculer facilement.

 

Ex. : Un bois dur acheté à 70€ le stère, séché afin d’atteindre 15 % d’humidité et brûlé dans un foyer dont le rendement est de 80 %, coûtera 4,47 €c/kWh de chaleur fournie à son utilisateur.

 

Qualité et pouvoir calorifique selon l’essence (bois ayant séché 2 ans)

Essence Pouvoir calorifique Combustion Usage du bois Observations
Bois dur :

Charme, Hêtre, Chêne, Frêne

Élevé Combustion très lente Bois de chauffage Bois de chauffage par excellence
Bois moyen : Châtaigner, Merisier, Fruitiers Moyen Combustion lente Alimente la combustion des bois durs Sec, le châtaigner perd de sa forte densité, à ne pas utiliser dans une cheminée car risque d’étincelles
Bois tendre :

Bouleau, Aulne, Peuplier

Faible Combustion rapide Augmentation rapide de la température N’importe quel rondin de bois tendre ou moyen accompagnera l’allumage du foyer. Le pouvoir calorifique du bouleau est l’un des plus importants de sa catégorie
Bois tendre : Résineux Faible Combustion rapide Augmentation rapide de la température Ils ont la réputation d’encrasser les conduits

 

 

 

Comparaison du prix des énergies
Comment choisir son combustible ?

Centre de préférences de confidentialité

Fermer votre compte ?

Votre compte sera fermé et toutes les données seront définitivement supprimées et ne pourront pas être récupérées. Confirmez-vous ?